MENU FERMER
Retour à la liste

Le moteur PurePower® PW800 : des réductions qui en offrent plus

Lorsque nos intrépides ingénieurs de P&WC se sont attablés pour concevoir notre plus récente turbosoufflante PurePower PW800, ils ont eu une vision : un moteur qui en ferait plus tout en en demandant beaucoup moins. Notre PW800 propulse aujourd’hui le jet d’affaires G500 de Gulfstream (et bientôt le G600), et la vision de nos ingénieurs s’est concrétisée en un moteur qui repousse les limites du possible dans le domaine des grands jets d’affaires.

« La liste des “réductions” est impressionnante : moins de consommation de carburant, moins de bruit, moins d’émissions, moins de poids et de vibrations du moteur, 40 pour cent moins de maintenance planifiée et 20 pour cent moins d’inspections de maintenance », nous dit Scott McElvaine, directeur principal, Marketing et Service client pour le moteur PW800. « En ce qui concerne les “hausses” dans l’équation, le moteur donne le meilleur rendement global, offre la meilleure efficacité énergétique tout en étant le plus silencieux pour la famille des jets d’affaires long-courriers et ultra-long-courriers volant à grande vitesse et il offre le meilleur rapport poids-puissance de sa catégorie. »

Au cours des 20 dernières années, P&WC a obtenu l’homologation pour plus de 100 moteurs. Scott, qui travaille sur le programme moteur depuis plus de dix ans, soutient que le PW800 est l’incarnation de tout ce qui a été appris par la compagnie lors des programmes moteurs antérieurs.

« L’empreinte environnemental lors de la maintenance du moteur ne s’apparente  à aucun autre moteur à ce jour en service », dit-il.  « Par exemple, si vous ouvrez un capot, une échelle se déploie pour donner au technicien un accès direct au bas du moteur, » ajoute Scott. « Il y a des points d’accès spéciaux construits à même le moteur qui permettent une maintenance sans dépose rapide et efficace ».

Scott souligne également que la performance du moteur en ce qui concerne son empreinte environnementale est un véritable exemple de ce que l’on peut accomplir pour surpasser les exigences actuelles et atteindre celles de demain.

« Sachant que le moteur PW800 répondra à long terme aux réglementations environnementales, nous sommes en mesure d’offrir à nos exploitants la tranquillité d’esprit dont ils ont besoin », explique Scott. « Le moteur dépasse les exigences acoustiques de l’OACI par une marge à deux chiffres, ce qui le rend le plus silencieux de sa catégorie. Et tout cela en offrant une performance qui définit la norme en matière d’efficacité énergétique et 10 % plus de rendement que les moteurs similaires dans la même catégorie de poussée ».

Le PW800 possède également un bilan d’évaluation et d’essais qu’aucun moteur concurrent ne peut égaler. Il a déjà plus de 9 000 heures d’essais d’évaluation à son actif et cummule plus de 12 000 cycles. Ces essais comprennent plus de 510 vols et plus de 4 000 heures sur le banc d’essai en vol de P&WC, ainsi que sur l’appareil d’essai en vol G500 de Gulfstream. »

« En ce qui a trait au taux de disponibilité requis, le moteur PW800 répondra aux exigences de fiabilité à 99,99 %, assurant une nouvelle fois aux exploitants qu’ils sont en mesure d’en accomplir plus tout en ayant moins de soucis à se faire. », conclut Scott.

****

Scott McElvaine – À propos de la National Business Aviation Association (NBAA)